Lutter contre les séquelles du Noma !

Le noma dévore. Les malformations défigurent. Et les tumeurs déforment le sourire des enfants. L’Association sourire un jour se tient à leur côté pour redonner le sourire aux plus démunis !


Faire un don

Le Noma dans le monde

Quelques chiffres

0

cas par an

0
%

de mortalité

0

cas de séquelles (survivants du noma)

Parce que tout le monde a le droit à un visage humain, faire un don c’est donner aux enfant l’espoir de sourire un jour

Les maladies

Le noma est une maladie terrible qui dévore le visage des enfants. Méconnue, elle touche principalement des populations qui vivent dans une extrême pauvreté, victimes de malnutrition et d’une mauvaise hygiène dentaire. Ils peuvent être soignés rapidement, mais 140000 enfants meurent chaque année. Cette gangrène foudroyante de la face attaque la cavité buccale, puis se propage en nécrose et détruit le sourire de ces petits. Difformités faciales, difficultés pour manger, pour boire, et isolement social rendent leur condition de vie pénible

Les fentes labiales et palatines sont des malformations congénitales qui surviennent à la suite d’un défaut embryonnaire. Ces déformations du visage affectent alors la lèvre supérieure, le palais osseux et/ou le palais mou. Outre le fait de toucher à l’apparence du patient, il peut avoir des difficultés à déglutir, à parler ou même à respirer.

Les tumeurs bénignes peuvent varier en taille et en localisation selon leur nature. Elles nécessitent une prise en charge chirurgicale et réparatrice pour restaurer l’aspect normal du visage.

Sourire un jour en 2023 c’est

0
Missions humanitaires
0
Chirurgiens
0
Anesthésistes
0
Membres hospitaliers
0
Bénévoles
0
Interventions chirurgicales
0
Transports individuels
0
Hébérgements
0
Repas servis à 2000 personnes

Nos actions


  • Lutter contre les séquelles du noma et les malformations faciales


  • Identifier et examiner les patients


  • Prise en charge du transport, de l’hébergement pour les malades et leur familles


  • Prise en charge gratuite des lésions, des pathologies ou difformités faciales


  • Opération chirurgicale cervico-faciale


  • Réintégration en milieu familiale et sociale


  • Suivi et contrôle des patients


  • Eradiquer le noma

Retour en haut